logo
Nous vous accompagnons dans la réalisation et la déclinaison de votre stratégie de communication santé.

Identité visuelle

Design graphique

Rédaction médico-scientifique

Opérations spéciales

Conseil stratégique

Vous avez un projet, discutons-en
Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet, que ce soit pour réfléchir ensemble à votre stratégie de communication que pour la production et l'exécution de vos campagnes.

01 47 31 85 25

info@soledadcrea.com

92-98 boulevard Victor Hugo ,92115 CLICHY

01 47 31 85 25

92-98, boulevard Victor Hugo 92115 CLICHY

Top

Visiteurs médicaux : 6 outils rapides et efficaces

visiteurs médicaux outils rapides et efficaces

Visiteurs médicaux : 6 outils rapides et efficaces

Depuis ces dernières années, le métier des visiteurs médicaux est en totale mutation : nouvelles chartes de certification de la visite médicale, réduction des effectifs, évolution des interactions avec les professionnels de santé (beaucoup moins passifs), changement du contexte général du milieu pharmaceutique, etc.

Il est donc important de leur fournir des outils appropriés, optimisés au maximum, afin de générer la promotion du médicament la plus efficace possible.

 

Outil indispensable des visiteurs médicaux : l’éternelle fiche posologique

Lors de leurs rendez-vous avec les professionnels de santé, les visiteurs médicaux doivent systématiquement leur remettre un résumé des caractéristiques du produit (RCP) qu’ils présentent. C’est la fiche posologique du médicament qui remplit cette fonction, outil principal du visiteur médical. Elle doit contenir au minimum la présentation du médicament et le RCP, généralement complétés par un message publicitaire.

Très utile pour le professionnel de santé, cet outil doit également permettre aux visiteurs médicaux d’étoffer et d’appuyer leur discours pendant la visite.

Il s’agit donc évidemment du premier outil à améliorer afin d’optimiser le travail des visiteurs médicaux. Le but est que la fiche posologique soit utile pour le visiteur médical, puis soit conservée par le médecin.

Le concept graphique doit donc être attractif et facilement mémorisable et le contenu doit aller un peu plus loin que la simple description du médicament, apporter de l’information sur son action et même pourquoi pas sur la pathologie en question.

Voici quelques pistes pour optimiser vos fiches posologiques, abordées dans un précédent article : Fiche posologique : comment l’optimiser pour la visite médicale ?

 

De l’ADV à l’eADV : l’évolution de l’outil le plus important des visiteurs médicaux

L’ADV (Aide De Visite) est le second outil le plus important pour les visiteurs médicaux. Mais aujourd’hui, l’ADV au format papier ne leur permet plus de s’adapter et réagir instantanément aux questions de leurs interlocuteurs, beaucoup plus actifs pendant les visites.

L’eADV répond parfaitement à ses nouveaux besoins des visiteurs médicaux. Il permet de réaliser des visites « sur mesure » en fonction des demandes et besoins des médecins. L’eADV permet d’embarquer simplement une base de ressources complémentaires, directement incrustés aux moments correspondants de la visite. Les visiteurs médicaux ont donc la possibilité d’étoffer leur discours en montrant des images, des vidéos, des résultats d’études, des schémas, ou encore des témoignages. Ils ont ensuite le choix de les présenter ou non.

L’eADV va également améliorer la mobilité de l’outil et faciliter le quotidien des visiteurs médicaux, afin de rendre la visite plus efficace.

 

Remis et brochures : des outils à forte valeur ajoutée

Les visiteurs médicaux ont aussi la possibilité d’utiliser d’autres types de documents, à visée d’information et/ou de formation.

Ils remettent donc souvent aux médecins des remis et des guides pratiques, pour les aider dans leur pratique quotidienne.

Les remis peuvent être donnés de manière ponctuelle, ou bien créer une vraie collection une fois rassemblés.

Le contenu peut être plus ou moins long, étoffé, traité sur un ton très sérieux ou bien plus léger, mais il doit toujours être pertinent et apporter de la valeur ajoutée à la visite médicale.

S’ils sont bien écrits et graphiquement attractifs, ces outils sont très appréciés par les professionnels de santé, ce qui en fait automatiquement un outil efficace pour les visiteurs médicaux. La caution d’un expert de la spécialité est bien entendu « le must » !

 

Permettre aux visiteurs médicaux de rencontrer les médecins en dehors de la visite

L’organisation de réunions régionales permet de rassembler des médecins autour d’une thématique. L’objectif est de leur faire une présentation sur la pathologie concernée ainsi que sur le produit proposé par le laboratoire organisateur, puis de les réunir autour d’un repas ou d’un cocktail. La formule est très régulièrement utilisée par les laboratoires pharmaceutiques.

Les visiteurs médicaux sont généralement très impliqués dans ce genre de démarche, puisqu’ils peuvent être chargés d’inviter les médecins, puis seront présents sur place pour les accueillir et dialoguer avec eux.

Ce type d’événement constitue donc un outil supplémentaire à fournir aux visiteurs médicaux afin d’assurer la promotion du médicament.

Les médecins sont habitués à recevoir régulièrement des invitations pour des réunions avec leurs confrères. Les laboratoires cherchent donc aujourd’hui à se différencier, pour que leurs messages soient mémorisés. Les réunions sont ainsi souvent complétées par une animation originale.

Il peut également être intéressant de jouer sur l’interactivité de la présentation, afin de rendre la réunion plus vivante et donc captivante. Par exemple, l’outil Klaxoon® permet d’animer des réunions en se servant des appareils mobiles de l’auditoire pour leur envoyer du contenu et les faire participer activement à la présentation.

Voici quelques idées créatives pour susciter l’intérêt des médecins lors de réunions : 6 idées créatives pour susciter l’intérêt des médecins lors de vos événements.

 

Des calendriers propres à la spécialité, à remettre par les visiteurs médicaux

Si la spécialité et la pathologie concernée s’y prêtent, un outil très apprécié par les médecins est le calendrier. Il s’agit d’un support simple et efficace, sur lequel ils pourront en un coup d’œil retrouver les dates importantes propres à leur pratique. On peut penser aux dates de congrès médicaux de leur spécialité, dates de vaccinations, périodes d’épidémies, etc.

Ce support sera généralement conservé par les médecins sur leurs bureaux, et le laboratoire aura pris le soin d’y intégrer le logo du médicament et/ou sa charte graphique. Le but étant que le médecin associe le médicament à la pathologie présentée.

 

En complément de la visite : widget, applications et serious game

Comme l’ont démontré de nombreuses enquêtes et études, les professionnels de santé sont très friands des nouveaux média. Ils sont généralement très réceptifs aux nouveaux outils de formation que l’on peut leur proposer, à condition qu’ils soient simples, rapides et efficaces.

C’est ainsi que les widget, serious games et autres applications digitales ont fait leur apparition dans l’univers de la santé. Ces outils sont d’ailleurs souvent proposés par les visiteurs médicaux eux-mêmes.

Mais au–delà de l’aspect « gadget » et amusant que peuvent représenter ces formats, les professionnels de santé sont en quête d’un contenu réellement intéressant, qui leur apprenne quelque chose.

Si la forme a bien entendu une importance, c’est pour le médecin le contenu qui va primer.

 

Afin d’être efficaces, les visiteurs médicaux doivent aimer et maitriser les outils dont ils disposent. Le fait d’apprécier les outils est propre à chacun et à la manière dont les outils sont apportés par l’équipe marketing. Par contre, afin que les visiteurs médicaux maîtrisent rapidement leurs outils, il va être important qu’ils soient simples et faciles à appréhender. Si un visiteur médical ne comprend pas l’intérêt d’un des outils, il ne l’utilisera sans doute pas, ou alors pas de la bonne manière.

Une autre piste d’évolution pour les visiteurs médicaux est la visite médicale à distance. Les échanges avec le professionnel de santé se font alors via Internet, lors d’un rendez-vous fixé au préalable, ce qui les affranchit tous les deux de la contrainte géographique. Mais cela est encore un autre sujet…

1 Comment

Post a Comment