logo
Nous vous accompagnons dans la réalisation et la déclinaison de votre stratégie de communication santé.

Identité visuelle

Design graphique

Rédaction médico-scientifique

Opérations spéciales

Conseil stratégique

Vous avez un projet, discutons-en
Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet, que ce soit pour réfléchir ensemble à votre stratégie de communication que pour la production et l'exécution de vos campagnes.

01 47 31 85 25

info@soledadcrea.com

92-98 boulevard Victor Hugo ,92115 CLICHY

01 47 31 85 25

92-98, boulevard Victor Hugo 92115 CLICHY

Top

Fiche posologique : comment l’optimiser pour la visite médicale

Fiche posologique, outil pour le visiteur médical

Fiche posologique : comment l’optimiser pour la visite médicale

Le décret d’août 1976 impose aux laboratoires pharmaceutiques de remettre systématiquement aux médecins un document mentionnant le résumé des caractéristiques du produit (RCP) qu’ils présentent. S’ils ne les laissent pas toujours aux médecins qu’ils visitent, les visiteurs médicaux ont généralement ce type de fiche posologique avec eux, pour étayer leur discours.

Ces fiches contiennent à minima une présentation du médicament, le RCP et souvent un message publicitaire.

Aujourd’hui, chaque médicament présenté au médecin par un visiteur médical détient sa propre fiche posologique. Lors de chaque visite, le médecin est donc théoriquement sensé garder la fiche posologique de chaque produit, ce qui n’est évidemment pas toujours le cas.

On comprend donc aisément qu’il est important d’optimiser la fiche posologique d’un médicament, afin qu’elle soit conservée et relue, et devienne un outil utile pour le médecin. Plusieurs astuces permettent de l’optimiser afin d’y parvenir.

 

Un concept graphique attractif

La couverture va présenter rapidement le produit : son nom, son indication et souvent le claim marketing.

Cette première page permet d’associer le produit à une illustration symbolisant sa ou ses caractéristiques. Le but va être de rendre visuel l’action du médicament. L’image utilisée peut donc faire penser à la nécessité de l’utilisation, la puissance d’action, l’efficacité ou la rapidité. Les laboratoires pharmaceutiques et leurs studios de création graphique se tournent donc souvent vers des images telles que des sportifs, des animaux, des voitures de course, etc.

Pour symboliser l’action de deux principes actifs, on peut donc représenter deux animaux agissant conjointement.

Il est préférable de rester sobre, afin que le message soit compris facilement, rapidement et soit mémorisé.

Les couleurs utilisées ont-elles aussi toute leur importance, car elles ne vont pas évoquer les mêmes notions.

La 4ème de couverture de la fiche posologique va, quant à elle, résumer les caractéristiques du produit et les données clés mentionnées dans les pages intérieures.

Etant donné que la présentation de la fiche posologique et la publicité pour le produit sont liées au concept créatif décliné pour le produit et donc aux autres formats publicitaires, c’est l’ensemble du concept créatif qu’il faut optimiser et rendre attractif et actuel.

 

Une fiche posologique plus étoffée

La couverture ayant présenté le produit, les pages intérieures viennent ensuite appuyer le discours du visiteur médical. En fonction du médicament, la fiche posologique peut également être complétée par des données telles que des schémas, des illustrations médicales, des résultats d’études, un service ou des informations sur la pathologie concernée.

Elle devient ainsi un véritable outil que le médecin aura tout intérêt à conserver, pour pouvoir s’y référer en cas de doute, de questions ou besoins de compléments d’information.

 

Le médicament associé à la pathologie

L’objectif premier d’une fiche posologique est de faire en sorte que le médecin associe la pathologie au médicament en question.

Autre que les données directement liées au produit, il est donc possible d’intégrer des informations traitant directement de la pathologie, sans lien direct avec le médicament. On y trouve donc souvent des données d’environnement, un calendrier (pour les vaccinations par exemple), des illustrations médicales, etc. En plus d’apporter des informations concrètes sur le produit et ses caractéristiques, la fiche posologique peut apporter un service pour le médecin dans sa pratique et sa connaissance de la maladie.

 

 

La fiche posologique a longtemps été un simple format recto-verso, présentant rapidement le médicament. Aujourd’hui, plus étoffée, elle devient donc pour le visiteur médical un vrai outil de travail, sur lequel s’appuyer lors de ses échanges avec le médecin, puis à laisser à ce dernier pour qu’il continue de s’y référer dans sa pratique quotidienne.

La création de ce support de communication à part entière est donc à ne pas négliger, autant sur le fond que sur la forme.

No Comments

Post a Comment